Reportage sur le SIMB

Le simb ou faux lion est une sorte de théâtre de rue traditionnel et très populaire du Sénégal, organisé dans les quartiers. Des hommes déguisés et maquillés en lion imitent le fauve en rugissant et dansant au son des percussions. Le « faux lion », entouré de compagnons déguisés eux-aussi le plus souvent, traque de temps en temps dans l’assistance les spectateurs distraits ayant omis de payer leur ticket d’entrée pour le spectacle, entraînant des courses-poursuites dans les quartiers. Le spectateur pris en défaut est malmené en public, mais sans méchanceté.

Selon la légende, à l’origine, le faux-lion est un rite de possession. Il remonterait à l’époque où le Sénégal était couvert d’épaisses forêts peuplées d’animaux sauvages comme les lions. On raconte que le chasseur qui avait été attaqué par un lion et avait survécu devenait une personne étrange. Choqué par sa rencontre, il perdait la tête, rugissait comme un lion, ne mangeait que de la viande crue, des poils lui poussaient sur le corps. bref il se comportait comme un lion. Pour le soigner, les guérisseurs procédaient alors à des rituels de possession, tels qu’on en voit encore aujourd’hui dans les cas de possession par un esprit ancestral.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s